La menuiserie extérieure PVC

MANUEL DU BON USAGE

La menuiserie extérieur PVC

PRÉAMBULE

La durabilité d’une menuiserie extérieure est intimement liée aux conditions d’utilisation (bon usage) et d’entretien.

L’entretien, qui se limite généralement à des opérations simples de nettoyage et de lubrification, est généralement réalisé par l’usager alors que la maintenance est confiée à des professionnels.

NETTOYAGE DES CHASSIS EN PVC

La menuiserie PVC s’entretient très facilement avec une éponge et de l’eau savonneuse ou des produits spécifiques distribués par les fabricants à appliquer à l’aide d’un chiffon.

Ces produits spécifiques sont de deux types :

  • des crèmes lustrantes pour usage courant,
  • des produits liquides un peu plus agressifs pour les tâches les plus tenaces.

Il ne faut jamais utiliser de produits à base d’acétone ou chlorés.

Bien que des peintures adhérant sur le PVC existent, il ne faut jamais les utiliser pour revêtir vos portes et fenêtres en PVC. Leur mise en peinture, non seulement vous ferait perdre le bénéfice de la garantie, mais pourrait générer des désordres tels que la fragilisation des profilés ou une dilatation excessive.

Pour les menuiseries laquées en usine nécessitant des retouches, prenez contact avec votre fournisseur pour connaître les modalités.

NETTOYAGE DES VITRAGES

Les vitrages sont nettoyés périodiquement à l’eau claire ou avec des produits non alcalins ou en utilisant des agents neutres exempts de matières abrasives ou fluorées. Vous pouvez donc utiliser les détergents habituels du commerce adaptés à cet usage.

Les tâches grasses peuvent être enlevées en utilisant des solvants tels que l’acétone, le méthyle éthylcétone ou bien l’ammoniaque. Il conviendra toutefois de ne pas en mettre sur les garnitures d’étanchéité, la quincaillerie et sur les profilés PVC.

Pour les tâches persistantes, on peut utiliser une solution d’eau claire et d’oxyde de cérium avec une concentration pouvant varier, selon besoin, de 50 à 160g/litre. Dans ce cas, utiliser une peau douce imbibée de la solution et exercer une légère pression sur le verre puis rincer à l’eau claire.

Si vous êtes amené à faire remplacer un vitrage, veiller à ce que le nouveau vitrage soit de même épaisseur et de poids équivalent.

NETTOYAGE DES PARTIES MÉTALLIQUES

Vos portes et fenêtres sont parfois équipées de pièces métalliques visibles telles qu’un seuil en aluminium ou une bavette en tôle laquée.

Si cela s’avère nécessaire, ces éléments peuvent être nettoyés avec des produits spécifiques :

  • Pour l’aluminium anodisé, il conviendra d’éviter l’utilisation de produits acides ou basiques ainsi que l’emploi de tampons abrasifs trop grossiers (papier émeri, papier de verre, paille de fer), seule l’utilisation modérée d’abrasifs à grains fins peut être tolérée.
  • Pour les surfaces laquées, ne jamais utiliser d’essence, d’acétone, d’alcool, ou de produits acides ou alcalins qui fragilisent le revêtement ou altèrent sa couleur.

Ne jamais utiliser de produits abrasifs qui provoqueraient des rayures.

Pour leur nettoyage courant, utiliser de l’eau additionnée d’un détergent doux, rincer à l’eau claire puis essuyer avec un chiffon doux absorbant et non pelucheux.

NETTOYAGE DES ENTRÉES D’AIR

Lorsque les fenêtres sont équipées d’entrée d’air, ces dernières doivent être nettoyées une fois par an. L’entretien consistera à effectuer un dépoussiérage et à veiller à ce que rien ne les obstrue.

Le calfeutrement volontaire des grilles de ventilation est à prohiber car il empêche le renouvellement de l’air garant de la salubrité des locaux (condensation, odeurs).

NETTOYAGE DES GARNITURES D'ÉTANCHÉITÉ

Les profilés d’étanchéité caoutchouc ou thermoplastiques ne sont généralement pas altérés par les produits lessiviels courants utilisés pour nettoyer les fenêtres.

Ne jamais utiliser de solvants organiques comme l’éther de pétrole, le trichloréthylène, le tétrachlorure de carbone ou de produits abrasifs.

Les outils coupants ou effilés sont également prohibés.

Ces garnitures d’étanchéité ne doivent jamais être peintes car elles perdraient leur efficacité.

Les garnitures d’étanchéité réalisées entre la menuiserie et le gros-oeuvre à l’aide de matières extrudables telles que les mastics silicone ou acrylique, ne nécessitent pas d’entretien particulier.

Toutefois un contrôle visuel une fois par an permet de s’assurer de leur état.

La peinture n’adhérant pas sur bon nombre de mastics, leur mise en peinture est à priori déconseillée.

ENTRETIEN DES FERRURES ET ORGANES DE ROTATION

Selon spécifications du fournisseur (au minimum une fois par an) :
>>> graisser ou huiler les pièces en friction, les articulations et les points de verrouillage avec une graisse ou une huile exempte d’acide ou de résine (ex. Huile Grade ISO 46 ou équivalent).

Dans un environnement agressif (ex : air marin), graisser ou huiler les pièces métalliques de la quincaillerie avec une fréquence plus rapprochée.

Pour les pièces en matériaux de synthèse, se reporter aux spécifications du fabricant.

Nota : Les chemins de roulement des fenêtres coulissantes ne doivent pas être graissés ou huilés afin d’éviter le phénomène de patinage.

La menuiserie extérieur PVC

 

GÉNÉRALITÉS

Après la mise en oeuvre des menuiseries extérieures, vérifier qu’il ne reste pas de projections de plâtre, de ciment ou autres produits divers sur les profilés PVC et la quincaillerie qui pourraient nuire à son esthétique et à son bon fonctionnement.

La menuiserie extérieur PVC


Retrouvez-nous sur le site : http://www.ufme.fr
Téléchargez la fiche "LA MENUISERIE PVC - MANUEL DU BON USAGE" : ici